Connexionconnexion

Structures  Centres de Recherche

Centre de Théorie et Analyse des Droits - CTAD

Centre de Théorie et Analyse des Droits - CTAD

UMR7074
depuis le 01/01/2001


Attaché à l'école doctorale : Sciences Juridiques et Politiques

Contact

Site internet

Tél 01 40 97 76 59
Fax 01 40 97 47 77

Adresse Adresse
Bâtiment F bureau 405
200 avenue de la République
92001 Nanterre Cedex

UFR Droit et Science Politique

Le Centre de Théorie et Analyse du Droit est une unité mixte de recherche depuis le 1er  janvier 2005 qui regroupe trois équipes universitaires, le Centre de Théorie du Droit, créé en 1978 à l'Université de Paris Ouest Nanterre par Michel Troper et le Centre de  Sociologie historique du droit et de la justice de l'Ecole Normale Supérieure, dirigé par Jean-Louis Halpérin et, depuis 2014, le CREDOF dirigé par Véronique Champeil-Desplats

Le CTAD lui-même divisée en deux équipes: THEORHIS et CREDOF. 

Le CTAD est actuellement dirigé par Pierre Brunet (Univ. Paris Ouest Nanterre/IUF). Jean Louis Halpérin est directeur adjoint.

L'équipe Sociologie historique du droit et de la justice est membre du Labex Transfers. A travers elle, l'UMR anime deux projets de recherche: «Droit et littérature » entre États-Unis et Europe: les transferts de styles juridiques et Les transferts des concepts juridiques : le cas des réceptions et usages de la doctrine française par les juristes japonais.

L'UMR a pour objectifs:

- de former des théoriciens et de familiariser les praticiens du droit à l'approche théorique. Il fonctionne en liaison avec le Master Recherche de Théorie et Analyse du Droit.

Les enseignements du master ne sont pas seulement destinés aux étudiants issus des formations juridiques mais également à ceux qui, inscrits dans d'autres formations, se destinent à l'enseignement du droit et ont besoin d'acquérir les fondements d'une connaissance juridique générale. Par ailleurs, certains membres de l'UMR participent au Master Global Rule of Law and Constitutional Democracy

- de contribuer au développement de l'enseignement de la théorie générale du droit en France et d'assurer le lien avec d'autres disciplines en sciences de l'homme (philosophie, psychanalyse, sociologie, histoire);

- de contribuer à l'information des chercheurs en théorie du droit, à la fois par une activité de publication et la constitution d'un centre de documentation et par de nombreux contacts internationaux. Ainsi, le comité exécutif de l'Association Internationale de Philosophie du Droit et de Philosophie Sociale connue sous ses initiales allemandes (IVR) comprend depuis plusieurs années un membre du Centre (aujourd'hui Eric Millard);

- l'UMR participe à deux programmes ANR: Neo/Retro Constitutionnalisme (dir. Olivier Cayla) et REGINE (dir. Stéphanie Hennette-Vauchez).